Depuis le 15 juin, chaque citoyen peut retirer gratuitement un masque en tissu du gouvernement fédéral à la pharmacie. Il suffit pour cela de présenter sa carte d'identité. Aucune date limite n'a été fixée pour cette opération et il y a beaucoup de stock, a indiqué l'APB.

Selon les derniers chiffres, plus de 5 millions de retraits ont déjà été effectués, a déclaré le président de l'APB, Lieven Zwaenepoel. Mais d'après lui, il se pourrait qu'ils soient en réalité plus nombreux, car tous n'ont pas été enregistrés correctement.

Si les masques sont gratuits, les pharmaciens ne les distribuent pas sans rétribution. Chacun d'entre eux reçoit pour cela une rémunération forfaitaire de 150 euros. "C'est plutôt une compensation symbolique", a expliqué Lieven Zwaenepoel. "Vous devez calculer que chaque pharmacie approvisionne entre 2.000 et 3.000 citoyens."

Depuis le 15 juin, chaque citoyen peut retirer gratuitement un masque en tissu du gouvernement fédéral à la pharmacie. Il suffit pour cela de présenter sa carte d'identité. Aucune date limite n'a été fixée pour cette opération et il y a beaucoup de stock, a indiqué l'APB. Selon les derniers chiffres, plus de 5 millions de retraits ont déjà été effectués, a déclaré le président de l'APB, Lieven Zwaenepoel. Mais d'après lui, il se pourrait qu'ils soient en réalité plus nombreux, car tous n'ont pas été enregistrés correctement. Si les masques sont gratuits, les pharmaciens ne les distribuent pas sans rétribution. Chacun d'entre eux reçoit pour cela une rémunération forfaitaire de 150 euros. "C'est plutôt une compensation symbolique", a expliqué Lieven Zwaenepoel. "Vous devez calculer que chaque pharmacie approvisionne entre 2.000 et 3.000 citoyens."