Selon All.Can, la Belgique bénéficie de très bons traitements du cancer, mais les diagnostics et informations aux patients font encore défaut.

Quarante pour cent déclarent ainsi avoir été trop peu informés sur les symptomes d'une éventuelle rechute. La plupart estime aussi avoir manqué de soutien quant aux effets secondaires des traitements.