Le cabinet souligne que tout doit être mis en oeuvre pour arrêter la propagation du virus et soigner au mieux les patients infectés. "'First things first', mais nous veillerons ensuite à ce que les médecins soient correctement rémunérés pour leurs consultations", ponctue-t-il.

Le cabinet souligne que tout doit être mis en oeuvre pour arrêter la propagation du virus et soigner au mieux les patients infectés. "'First things first', mais nous veillerons ensuite à ce que les médecins soient correctement rémunérés pour leurs consultations", ponctue-t-il.