...

Il y a quelques semaines, quelques médecins agissant en leur nom mais dans l'intérêt de tous leurs collègues, avaient déjà menacé de poursuivre l'Etat belge en justice. La semaine dernière, les honoraires qui leur étaient dus pour les mois d'octobre et de novembre 2012 ont enfin été réglés."Mais nous ne voulons pas revivre des mois de retard de paiement. Et nous craignons que comme une partie des prestations de 2012 a été payée sur le budget 2013, on nous annonce cet été que les caisses sont vides. C'est pour cela que nous disposons maintenant d'un outil pour nous défendre en justice", explique le Dr Paul Gourdin, médecin adjoint à la prison de Nivelles.M. Gourdin préside l'asbl IMAS, une association qui existait déjà pour mener des actions dans le domaine de la santé, mais dont l'objet social a été étendu lors d'une assemblée générale, la semaine dernière. Elle regroupera désormais des médecins de prison, et défendra les intérêts de ses membres. Les médecins de prison ont pris cette décision sur conseil d'un avocat, et affirment bénéficier du soutien de leur syndicat.Belga