Il y a eu en moyenne 509,71 contaminations au coronavirus par jour en Belgique entre le 31 août et le 6 septembre, un nombre en augmentation (+15%) par rapport à la période de sept jours qui précède, d'après les derniers chiffres publiés par Sciensano. Les hospitalisations repartent aussi à la hausse (+4,6%) pour s'établir à 20,7 par jour en moyenne.

Selon l'Agence flamande de Soin et Santé, l'analyse des contacts et des sources de contaminations montre qu'il y a un lien direct entre ces chiffres à la hausse et la rentrée scolaire et le redémarrage des entreprises après les grandes vacances. Comme le virus circule ensuite au sein du noyau familial, il est à nouveau recommandé aux malades de s'isoler et de protéger autant que possible les autres personnes qui habitent sous le même toit. Peu de foyers de contaminations liés à l'horeca ou aux clubs de sport sont actuellement constatés.

L'Agence flamande souligne également que la recherche des contacts des personnes infectées (tracing), très critiquée, fonctionne de mieux en mieux. Entre le 28 août et le 3 septembre, 88% des patients Covid-19 au nord du pays ont pu être contactés. En moyenne, ils ont communiqué les données de quatre personnes avec lesquelles ils ont été en contact. L'arrivée d'une application mobile de tracing n'en est pas moins attendue avec impatience.

Il y a eu en moyenne 509,71 contaminations au coronavirus par jour en Belgique entre le 31 août et le 6 septembre, un nombre en augmentation (+15%) par rapport à la période de sept jours qui précède, d'après les derniers chiffres publiés par Sciensano. Les hospitalisations repartent aussi à la hausse (+4,6%) pour s'établir à 20,7 par jour en moyenne. Selon l'Agence flamande de Soin et Santé, l'analyse des contacts et des sources de contaminations montre qu'il y a un lien direct entre ces chiffres à la hausse et la rentrée scolaire et le redémarrage des entreprises après les grandes vacances. Comme le virus circule ensuite au sein du noyau familial, il est à nouveau recommandé aux malades de s'isoler et de protéger autant que possible les autres personnes qui habitent sous le même toit. Peu de foyers de contaminations liés à l'horeca ou aux clubs de sport sont actuellement constatés. L'Agence flamande souligne également que la recherche des contacts des personnes infectées (tracing), très critiquée, fonctionne de mieux en mieux. Entre le 28 août et le 3 septembre, 88% des patients Covid-19 au nord du pays ont pu être contactés. En moyenne, ils ont communiqué les données de quatre personnes avec lesquelles ils ont été en contact. L'arrivée d'une application mobile de tracing n'en est pas moins attendue avec impatience.