...

"C'est un problème de liquidité", a expliqué une porte-parole du ministère de l'Economie catalan, en ajoutant que la situation "commencerait à revenir à la normale en septembre". Le gouvernement régional n'a pas précisé le montant des subventions qui ne pourraient être versées, mais selon le quotidien El Pais, il s'agirait de 400 millions d'euros, destinés aux hôpitaux, centres pour handicapés, résidences pour personnes âgées ou centres d'accueils pour mineurs. Environ 100.000 salariés pourraient ainsi être privés de leurs salaires du mois de juillet, selon la Confédération des associations du secteur social, qui réunit environ 800 organisations. La Confédération a immédiatement réagi en se déclarant "alarmée", rappelant que le secteur de la Santé était déjà fortement affecté par les coupes budgétaires décidées depuis l'an dernier par le gouvernement régional. La Catalogne, riche région du nord-est de l'Espagne, qui contribue pour environ un quart du PIB de l'Espagne, avait admis le 24 juillet vivre "de fortes tensions de liquidités depuis un an". Une porte-parole du gouvernement régional avait alors expliqué que la Catalogne allait "étudier les conditions du fonds de liquidité régionale", récemment mis en place par Madrid afin de venir en aide aux régions du pays en difficulté. Selon le site d'informations El Confidencial, la région fait face à des échéances de dette de 13,47 milliards d'euros sur l'année 2012 et cumule une dette nette totale de 48 milliards.