...

C'est une subtilité qui échappera probablement à la plupart des francophones, pour qui le masculin l'emporte toujours grammaticalement. L'Ordre des médecins a décidé de remplacer, dans la version néerlandaise du Code de déontologie médicale, le terme " geneesheer " (étymologiquement l'homme de guérison) par celui de " arts ". Et ce, pour tenir compte de la féminisation croissante de la profession.Dans cette logique, l'Ordre souhaiterait adopter la dénomination " Orde van Artsen ". Mais cette modification requiert, à tout le moins, l'assentiment de Maggie De Block. Questionnée par écrit à ce sujet par la députée fédérale Karin Temmerman (sp.a), elle s'est d'emblée montrée favorable à cette évolution. " On ne peut en effet qu'encourager l'emploi de termes neutres sur le plan du genre ". Première initiative D'ailleurs, la ministre libérale flamande a pris les devants. Le SPF Santé publique a élaboré un projet de remaniement de la formule " geneesheer " utilisée par l'arrêté royal n° 78, relatif à l'exercice des professions des soins de santé, en " arts ". " Ce projet est quasiment finalisé ", a indiqué Maggie De Block.Une fois réalisée, cette modification permettra à la ministre de procéder de même avec l'AR n°79, relatif à l'Ordre des médecins. " Il s'agit d'une mission que je vais confier à mon administration ", conclut-elle.