...

Les pharmaciens doivent aujourd'hui délivrer l'un des médicaments les moins chers lorsque la prescription mentionne la molécule. A partir du 1er mai, il en sera de même pour les antibiotiques et antimycosiques en cas de traitement aigu, même si le médecin a mentionné une marque précise dans sa prescription. Cette mesure n'a pas été négociée avec pharma.be, ce qu'elle déplore.Le gouvernement a en outre annoncé une baisse du prix des médicaments pendant la période de brevet. Ici aussi, aucune concertation n'a précédé cette décision et pharma.be s'oppose à cette adaptation des prix. "En Belgique, les médicaments brevetés sont déjà parmi les moins chers d'Europe en comparaison avec les autres pays ayant une importante industrie pharmaceutique", indique-t-elle dans son communiqué.Pharma.be ajoute qu'après des années de croissance, le secteur pharmaceutique ne crée plus d'emplois.