...

Les chats, également, semblent apporter une certaine protection aux bébés, bien que l'effet observé ait été plus faible qu'avec les chiens. L'étude s'est basée sur 397 enfants finlandais dont les parents ont consigné quotidiennement dans un journal l'état de santé de leur enfant durant sa première année, de l'âge de neuf semaines à l'âge de 52 semaines. Dans l'ensemble, les bébés avec des chats ou des chiens à domicile étaient environ 30% moins enclins à manifester les symptômes d'infections respiratoires - incluant la toux, le sifflement, la rhinite (nez bouché ou qui coule) et fièvre - et environ moitié moins enclins à développer des infections de l'oreille. "Si les enfants avaient des contacts avec un chien ou un chat à domicile, ils étaient en bien meilleure santé pendant la période d'étude", affirme l'étude menée par des experts de l'Hôpital universitaire de Kuopio en Finlande.