Il ressort des chiffres de l'Inami que 1,12 million de Belges ont acheté au moins une fois des opioïdes l'année dernière, soit un sur dix. Le nombre de consommateurs est en hausse depuis plusieurs années alors que ce chiffre s'élevait à 716.508 personnes en 2008.

Le tramadol est l'analgésique le plus consommé. Plus d'un million de Belges se sont rendus en pharmacie pour en acheter. Vient ensuite l'oxycodone, avec quelque 80.000 patients. Ces deux opioïdes sont de plus en plus utilisés chaque année, selon Erik Rossignol du Service d'évaluation et de contrôle médicaux (SECM) de l'Inami.

Ces statistiques préoccupent Erik Rossignol. "Bien que les opioïdes soient souvent utiles dans le traitement de la douleur, ils ont des effets secondaires dangereux. Les gens peuvent en devenir dépendants", estime-t-il. Au fil du temps, les utilisateurs ont donc besoin de davantage de pilules. "En conséquence, elles n'ont plus l'effet souhaité et rendent certaines personnes hypersensibles à la douleur."