...

"C'était prévu ainsi depuis le départ, mais nous allons prendre note des plaintes et critiques dont ce spot à fait l'objet avant d'éventuellement reprendre sa diffusion", indique le cabinet de la ministre francophone de la Santé, Fadila Laanan. Le spot en question a essuyé de nombreuses critiques. Le Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme (CECLR) a ainsi indiqué à l'agence Belga avoir reçu douze signalements le concernant jusqu'à présent. Corinne De Laet, pédiatre à l'Hopital universitaire des enfants Reine Fabiola et membre du comité d'experts de Viasano, a quant à elle estimé que c'est une publicité "malheureuse qui stigmatise les personne en surpoids"."Le but n'a jamais été de blesser qui que ce soit", déclare Aurore Dierick, porte-parole de la ministre Laanan. "Le message était caricatural et jouait sur l'humour. Nous voulions toucher un public spécifique, celui des 16-25 ans, et donc lui adresser un message spécifique", explique-t-elle.Le spot s'inscrit dans la campagne "Attitudes Zaines" et la fin de sa diffusion était dès le départ prévue pour ce mardi. La publicité fera l'objet d'une évaluation avant la reprise éventuelle de sa diffusion."Attitudes Zaines" comporte un second volet s'attaquant au tabagisme. La diffusion de celui-ci doit commencer à la fin du mois de mai mais est suspendue en raison de la polémique créée par le premier spot.A propos : combien ont coûté ces spots?