...

"Votre engagement sans faille a permis de sauver plus de six millions de vies et d'atteindre l'objectif lié au paludisme contenu dans les Objectifs du Millénaire pour le Développement (en français OMD). Je salue votre compassion remarquable, votre action résolue et votre activisme infatigable. Je suis inspiré par votre engagement personnel pour l'humanité. Et je suis honoré d'avoir travaillé avec vous pour mettre fin aux décès dus au paludisme", a affirmé M. Ban dans un message vidéo diffusé lors d'une réception au château de Val Duchesse à Bruxelles.L'échéance de la fin 2015 pour la mission assurée par la princesse Astrid correspond à l'expiration des huit OMD (en anglais MDG), lancés en 2000 et qui se terminent cette année en ayant permis de combattre l'extrême pauvreté et la faim, le paludisme et d'autres maladies. Pour la suite, les 193 pays membres de l'ONU ont défini en septembre 17 Objectifs de développement durable (ODD), plus vastes et déclinés en 169 "cibles" pour la période 2016-2030."Vous serez toujours chez vous aux Nations unies. Continuons à travailler ensemble pour un monde meilleur", a ajouté le secrétaire général de l'ONU.La directrice exécutif de RBM, la Malienne Fatoumata Nafo-Traoré, a pour sa part salué les "progrès remarquables" réalisés dans la lutte contre la malaria depuis l'an 2000, avec une réduction taux de mortalité de l'ordre de 70%. "C'est énorme", a-t-elle souligné, rappelant que l'objectif était d'éradiquer cette maladie d'ici 2030, l'année de conclusion des ODD."Vous avez une force formidable et infatigable", a-t-elle dit à l'adresse de la princesse, tout en remerciant sa famille pour le temps qu'elle a consacré durant huit ans à la lutte contre la malaria."Cela a été un plaisir et une expérience personnelle de vous aider", a répondu la soeur du roi Philippe, qui préside désormais les missions économiques fédérales.Elle s'était rendue à ce titre plusieurs reprises en Afrique et en Asie, dans des pays touchés par la maladie.En 2012, lors de la journée mondiale contre le paludisme - qui est célébrée chaque année le 25 avril -, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, avait salué l'engagement de la princesse auprès du Partenariat RBM et son action dans la lutte contre le paludisme.RBM est un partenariat public-privé qui encourage l'engagement politique et s'efforce d'harmoniser et d'amplifier des initiatives afin que le paludisme demeure une priorité sur l'agenda international.Fondée par l'UNICEF, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), la Banque mondiale et le Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD) et renforcé par l'expertise, les ressources et l'engagement de plus de 500 organismes partenaires et des chercheurs, RBM formule des directives d'orientation, fournit un appui financier et technique aux pays, et suit les progrès liés aux objectifs universels relatifs au paludisme.Plus de cent pays ont été déclarés "libres de malaria" et au moins 55 autres sont en bonne voie de réduire les cas de malaria de 75% d'ici la fin de l'année.