...

Comme l'a expliqué le docteur Laurent Collignon, responsable du service de radiologie au CHR de Liège, "l'IRM, un jeu d'enfant" est un simulateur d'imagerie par résonance magnétique (IRM), permettant de préparer les enfants à l'examen IRM (indolore et non traumatisant physiquement). Directement inspiré de la véritable machine IRM, ce simulateur se présente sous la forme d'un jouet grandeur nature. Il reproduit les conditions de l'examen avec la position sur le dos dans un cylindre et tous ses bruits. L'enfant est également invité à se familiariser avec l'immobilité requise pendant la durée d'une IRM (environ 20 minutes). Via un système d'enregistrement par caméra, le jeune patient peut ensuite observer son comportement dans la machine "jouet" et se rassurer quant à sa capacité à rester calme sans bouger malgré le bruit. Au terme de cette première approche de l'IRM, l'enfant reçoit un diplôme et un petit cadeau en guise d'encouragement.Comme le patient doit rester immobile pendant l'examen, une anesthésie est généralement pratiquée aux enfants. Grâce à cette préparation ludique entièrement gratuite pour le patient, le CHR de Liège a pour objectif de "réduire le nombre d'anesthésies générales (AG) ou de sédation chez l'enfant de moins de 6 ans." Le bénéfice de l'IRM en jeu a déjà été prouvé par une étude réalisée aux Hospices Civils de Lyon en France. "L'étude a intégré 300 enfants, âgés entre 3 et 10 ans, qui ont suivi cette méthode de préparation à l'IRM", explique Laurent Collignon. "D'après les résultats, 87,5% des enfants initialement prévus sous anesthésie générale ont finalement passé leur IRM sans AG." Pour l'heure, l'hôpital de la Citadelle avoue avoir testé de façon concluante "l'IRM, un jeu d'enfant" sur une dizaine de petits patients, sa mise en service est prévue pour janvier 2016.Au niveau de l'investissement, l'acquisition de l'IRM en jeu aura nécessité un budget global de 22.500 euros HTVA. Pour réunir ce montant, le CHR de la Citadelle a pu compter sur le soutien de trois partenaires: la Fondation Belfius, la Fondation Vicky & Alexis et le Tournoi des Mousquetaires.