Bien que le nombre d'enfants touchés par ces symptômes soit faible, le NHS appelle à la vigilance. Les experts examinent si l'affection est liée au coronavirus ou si elle est causée par une autre infection encore non identifiée.

Les enfants présentent des symptômes semblables au syndrome de choc toxique avec notamment une fièvre élevée, une pression artérielle basse, une éruption cutanée et des difficultés respiratoires. Certains enfants souffraient également de maux gastrointestinaux (vomissement, douleur abdominale, diarrhée), d'une inflammation des muscles cardiaques et d'une numération sanguine inhabituelle. Selon les experts, ces symptômes sont le signe que le corps combat une infection.

Les enfants présentant ces symptômes nécessitent des soins urgents, avertit le NHS.

Bien que le nombre d'enfants touchés par ces symptômes soit faible, le NHS appelle à la vigilance. Les experts examinent si l'affection est liée au coronavirus ou si elle est causée par une autre infection encore non identifiée.Les enfants présentent des symptômes semblables au syndrome de choc toxique avec notamment une fièvre élevée, une pression artérielle basse, une éruption cutanée et des difficultés respiratoires. Certains enfants souffraient également de maux gastrointestinaux (vomissement, douleur abdominale, diarrhée), d'une inflammation des muscles cardiaques et d'une numération sanguine inhabituelle. Selon les experts, ces symptômes sont le signe que le corps combat une infection.Les enfants présentant ces symptômes nécessitent des soins urgents, avertit le NHS.