...

La campagne va donner aux Malawites "une chance d'accéder à la thérapie antirétrovirale s'ils sont séropositifs", a souligné la vice-ministre de la Santé Halima Daudi en lançant les premiers tests dans la station de Mangochi (sud), au bord du lac Malawi. "La campagne a été lancée à une grande échelle pour permettre à tous les Malawites de connaître leur statut et de pouvoir bénéficier des services de prévention, de traitement, de soins et de soutien, qui sont en train d'être développés rapidement", a-t-elle relevé. Mme Daudi a elle-même passé le test, de même que des personnalités présentes lors du lancement de la campagne. Celle-ci veut en particulier cibler les jeunes qui représentent la moitié des 14 millions de Malawites. Une personne sur dix est séropositive au Malawi, où les autorité recensent plus 60.000 nouveaux cas chaque mois. L'Etat fournit gratuitement des antirétroviraux à environ 300.000 personnes, contre 5.000 en 2004.