Bien connu pour son action sociale dans la région montoise, David Bouillon siège actuellement en tant que conseiller communal d'opposition sur la liste "Mons en Mieux" conduite par Georges-Louis Bouchez (MR). Il a décidé de rejoindre le mouvement d'Alain Destexhe, qui a quitté le MR pour lancer son propre mouvement. David Bouillon avait récolté 627 voix aux dernières élections communales à Mons.

"Je travaille dans le social et mon cheval de bataille est la dignité humaine", a indiqué David Bouillon. "J'ai proposé mes idées et mon programme à Alain Destexhe, qui est un confrère, et j'ai été entendu. J'avais déjà proposé ces idées au PS, au MR, mais rien n'a bougé. Mon combat est dans l'intérêt du citoyen en difficulté". David Bouillon a notamment créé "Lagardère", le premier cabinet médical mobile de Belgique qui a pour objectif d'aller vers les personnes en difficulté. "Mon but est de créer un programme social au sein de la liste Destexhe".

Alain Destexhe a confirmé l'arrivée de David Bouillon au sein de son mouvement. "Pour l'instant, rien n'est décidé, aucune place, aucune liste, c'est la même règle pour tout le monde", a indiqué le Bruxellois. "M. Bouillon a adhéré aux 10 points qui constituent la base de notre mouvement. Notre programme est en cours d'élaboration et notre priorité est la constitution de nos listes. Les idées du programme de M. Bouillon sont évidemment les bienvenues".

Du côté montois, Georges-Louis Bouchez, leader de Mons en Mieux, a précisé que son mouvement est pluraliste et que rien ne change donc en ce qui concerne son colistier. "L'adhésion de David Bouillon au mouvement Destexhe n'aura donc aucun effet sur le conseil communal. Il nous avait de toute façon rejoint en tant que candidat indépendant", a précisé le chef de file de l'opposition libérale à Mons.