...

Entre 2000 et 2010, la fréquentation des urgences du CHU de Liège a connu une croissance moyenne de 5% par an, passant de 54.184 à 83.703 passages annuels.Selon une étude, le délai moyen de prise en charge d'un patient aux urgences est de 4 heures, auxquelles il faut ajouter 7 heures 30 en cas d'hospitalisation, a également indiqué l'hôpital liégeois. Les urgences "réelles" constitueraient moins de 20% des motifs d'admission.Aucun système de tri n'existant en Belgique, le CHU a élaboré et testé son propre algorithme de triage, ELISA (Echelle liégeoise de l'indice de sévérité à l'admission). Il définit l'état d'urgence selon cinq niveaux, depuis l'urgence absolue jusqu'à l'urgence relative."L'originalité de l'algorithme, élaboré en collaboration étroite avec des médecins du service d'urgences et divers médecins spécialistes, c'est de proposer non seulement un délai de contact médical, allant d'immédiat à 120 minutes, mais également un trajet de soin correspondant", indique le CHU. "L'outil réunit ainsi des impératifs de temps et de lieu de prise en charge optimaux."La fonction de tri est assurée par le personnel infirmier, qui doit néanmoins surveiller l'évolution de l'état des patients et qui a toujours la possibilité de faire appel à un médecin référent.