Ce lundi 16 septembre, les différents chefs de groupe avaient 25 minutes pour commenter la déclaration de politique régionale (DPR). Peu de commentaires sur le volet santé, pourtant grand portefeuille depuis la 6e Réforme de l'État.

C'est le cdH qui parlera le plus de santé. D'abord en termes de relation entre environnement et santé. François Desquesnes estime que les deux domaines sont liés. " Mais la DPR se contente des objectifs de l'ancienne majorité. Ces objectifs doivent être revus à la hausse. " L'homme pointera en particulier la qualité de l'air et l'effet délétère du bruit sur la santé.

L'assurance autonomie

200.000 seniors en Wallonie, un effectif qui grandit de 5.000 personnes par an, c'est positif, se réjouit le nouveau chef de groupe CDH. " On est évidemment déçu que l'assurance autonomie passe à la trappe, d'autant que la coalition coquelicot semblait également porter le décret. La mesure est financée, c'est vrai, mais elle créerait également 2.000 emplois. Comme le ministre-président (Elio Di Rupo, NDLR) ouvre la porte à la discussion, nous déposerons une proposition de décret sur l'assurance autonomie sur la table du gouvernement. "

" Le CDH a eu cinq ans pour faire aboutir ce projet ", rétorque Stéphane Hazée, chef de file Écolo. " Il y a même quelqu'un qui a fait tomber le gouvernement parce que ce décret n'avançait pas (faisant référence à Benoît Lutgen, NDLR). On voit ce qu'il en est advenu. On parle de compromis sur le montant de la taxe, mais c'était cette formule ou rien. Ceci étant, cette proposition était aussi sur la table de la note coquelicot. Vous n'avez pas voulu en discuter. Un moment donné, nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes. " Une réaction (modérément) applaudie au sein de l'assemblée.