...

Les économistes de la santé Lieven Annemans et Lieve Brochez qui enseignent à l'Université de Gand ont calculé(1) le coût pour notre société du cancer de la peau ainsi que les avantages coût-efficacités de la prévention secondaire."Le cancer de la peeau nous coûte aujourd'hui 114 millions sur base annuelle. Si la tendance se confirme, le nombre de cancers de la peau sera multiplié par 3 d'ici 20 ans et coutera 5,9 milliards d'euros.La prévention primaire (éviter l'exposition aux rayons-UV) peut sauver 1.100 vies si les mesures de prévention ont un impact après 10 ans et épargneront 300 millions d'euros. Le dépistage précoce des cancers actuels peut sauver 1.250 vies.Il semble également que l'absence de screening entraîne des coûts supplémentaires par rapport à l'absence de screening. Mais le rapport coût-efficacité est positif. Le résultat est meilleur chez la femme en raison d'une plus grande incidence du mélanome.Le cancer de la peau est un des cancers les plus fréquents. En 2012, on a enregistré 2.511 nouveaux diagnostics de mélanome malin (la forme la plus agressive de cancer de la peau), et 27.489 non-mélanomes (les plus fréquents, mais les moins mortels).(1) Impact of skin cancer in Belgium & potential reduction of the impact by effective prevention programs