...

Il est content qu'elle reconnaisse ainsi que les MG ont besoin d'un voix propre. Mais le SVH est infiniment moins d'accord avec le fait que la ministre se raccroche au point de vue classique de l'Absym en estimant qu'un syndicat séparé pour les MG n'est pas souhaitable. Pour elle la médecine générale est une spécialité parmi les autres. Une position que le SVH trouve importante.Cela permet, poursuit de SVH, de souligner un problème récent. Les spécialistes ayant peu d'actes techniques ont bénéficié d'une revalorisation de leur nomenclature. Or, cette revalirisation n'a pas été offerte aux spécialistes-MG. Un argument solide pour les MG pour refuser cet accord.Enfin le SVH constate "qu'il n'est plus nécessaire de faire une distinction entre un syndicat de médecins généralistes et 'des syndicats mixtes' puisque ils sont devenus des syndicats de spécialistes."Le SVH conclut ironiquement : "Nous remercions la ministre d'avoir reconnu que tant Domus Medica que le SVH auront donc la possibilité de participer aux prochaines élections syndicales."M.E./N.d.P.