...

" Il s'agit d'une initiative de terrain, complètement privée, sans aucune aide financière ", explique le Dr Bouillon. "Cette réalisation a été créée par un médecin généraliste et une infirmière de terrain, au service de personnes en difficultés à domicile." Le Lagardère seniors mobile propose une vingtaine de services uniquement destinés "à repérer, rencontrer, aider et sauver des personnes âgées en difficulté, en souffrance, en détresse, sans dignité, en privations totales et vitales (sans aides, sans argent, sans médecin, sans nourriture ni médicaments,...). " " Souvent ces personnes seules n'osent pas appeler à l'aide. Elles sont déconnectées des soins. Elles n'ont pas accès aux médicaments. Ce sont les " invisibles " de la société. Parfois, elles sont même maltraitées par des proches." Cette nouvelle initiative remplace celle lancée en 2018 par le Dr Bouillon et qui visait plus spécifiquement les personnes ne pouvant se rendre chez un médecin et les sans-abris. " Je ne peux malheureusement pas tout faire tout seul donc j'ai dû faire des choix ", explique David Bouillon.Le conseiller communal (indépendant) de Mons annonce avoir reçu le soutien de l'Aviq et compte, à son niveau, faire le relais entre les acteurs de terrain (CPAS, infirmières, assistants sociaux...) qui s'occupent des personnes âgées montoises. "Grâce aux associations partenaires, nous pouvons proposer des colis alimentaires et des vêtements. J'alerte aussi les CPAS locaux en fonction des appels que je reçois et des personnes rencontrées. Notre ambulance devrait être prochainement agrée par l'agence. Nous réalisions également des transports de patients en tiers payant."Vincent Claes