...

Une revue systématique de la littérature et une méta-analyse, combinée aux données de l'enquête annuelle de 2006 de l'American Society of Health-System Pharmacists, de l'enquête annuelle de l'American Hospital Association de 2007 et de l'Electronic Health Record Adoption Database de cette dernière en 2008, devait estimer la réduction en pourcentage et en valeur absolue des erreurs de médication grâce à la prescription électronique. Le résultat de l'étude montre une réduction de 12,5% des erreurs de médication, soit 17,4 millions d'erreurs de médication évitées aux Etats-Unis en un an. Malgré cela, notent les auteurs, cette informatisation demeure modeste dans les hôpitaux amércains. Il reste aussi à vérifier que tout ceci se traduit par une réduction des effets négatifs sur les patients. (référence :Radley DC et al. J Am Med Inform Assoc. 2013;doi:10.1136/amiajnl-2012-001241)