...

Le GHdC entend ouvrir " d'ici quelques années " un tout nouvel hôpital concentrant en un même site l'ensemble de ses activités, sur le terrain dit des Viviers, idéalement situé au croisement du Ring 3 et de la RN90. Un établissement de " pointe, avant tout au service des patients ", précise le communiqué.Le projet s'articulera autour de 8 pôles de soins interactifs, regroupés en fonction de la pathologie ou selon une logique d'organes. Ces pôles s'appuieront sur deux fonctions, une fonction d'appui cliniques avec les urgences, les soins intensifs, la médecine interne, et une seconde médico-technique, pour la radiologie, les laboratoires, etc." Ce fonctionnement en pôles de soins permet de placer le patient au centre de notre organisation de façon bien plus concrète qu'actuellement ", estime le GHdC, qui entend par cette réorganisation gagner en efficience et qualité de traitement. Fini le monobloc La conception et l'architecture du nouvel hôpital seront réalisées par l'association momentanée VK-Réservoir A sur inspiration du modèle hollandais, en " layers " ou fonctions, dont l'agencement doit assurer la fluidité des déplacements des patients et l'efficacité des supports logistiques.L'établissement se composera de 4 " fonctions " principales : l'usine, avec les blocs opératoires, les urgences (24% de la construction) ; la logistique regroupant la pharmacie, les labos, la stérili (13%) ; la partie hospitalisation avec son " motel " pour les séjours courts et son " hôtel " pour les plus longs (27%) et enfin les bureaux et la polyclinique (36%).Le GHdC envisage ainsi d'ouvrir le " premier hôpital belge de nouvelle génération, qui n'est ni un monobloc ni un hôpital pavillonnaire ".> Suivez-nous sur les réseaux sociaux: @jdmedecin ou Le Jdm