...

Pour mesurer les bienfaits de l'audio-thérapie, les chercheurs de la Northwestern University ont fait appel à 60 enfants âgés de 9 à 14 ans ayant subi une opération importante. Les participants ont été répartis en trois groupes : " musique ", " livre audio " et groupe témoin (casques antibruit). Ceux du groupe " musique " avaient le choix dans une playlist, entre plusieurs styles musicaux. Le critère principal de l'étude était la réduction des niveaux de douleur dans les 48 heures après l'opération, tels qu'évalués par une échelle standard d'évaluation. Résultat : après 30 minutes d'écoute musicale, l'intensité de la douleur post-opératoire des enfants avait diminué de manière significative et la dose d'analgésiques de type morphinique a pu être considérablement réduite. Le seul groupe qui n'a pas enregistré de baisse de douleur est celui qui a dû porter le casque antibruit. Selon les auteurs, l'audio-thérapie contribue à bloquer une voie secondaire dans le cortex préfrontal impliquée dans la mémoire de la douleur. Ils précisent que cette thérapie dénuée d'effets secondaires devrait être considérée comme une stratégie majeure dans la prise en charge hospitalière de la douleur chez l'enfant et qu'elle peut également être pratiquée à la maison, après une chirurgie ambulatoire.