...

La ventilation et le télétravail sont les mesures les plus facilement acceptées. 81 % des personnes vaccinées et 61 % des non-vaccinés sont favorables à un meilleur contrôle de la ventilation au travail, à l'école, à l'hôpital? Tandis que 61 % des vaccinés et 36 % des non-vaccinés sont favorables au télétravail, selon les chiffres cités dans Sudinfo. Ces deux mesures sont les moins contraignantes. La combinaison du CST avec d'autres mesures comme le masque, la distance et la ventilation, pour aller au cinéma ou au théâtre par exemple, est également bien soutenue par plus de la moitié des vaccinés. On passe légèrement en dessous de la barre des 50 % lorsqu'il s'agit de l'imposer dans des regroupements à l'extérieur comme les marchés de Noël ou dans le secteur de la restauration. Du côté des non-vaccinés, l'attitude est beaucoup plus négative à l'égard de ces mesures puisqu'on est en dessous des 10 %. "Il ressort de nos enquêtes que les gens sont prêts à de nouveaux efforts mais seulement sur certains types de mesure. Nous observons une distinction entre les mesures qui ont peu d'impact sur la vie sociale des citoyens, et celles qui vont modifier les relations humaines. En ce sens, la population semble prête à respecter des mesures telles que la ventilation, puisqu'elle ne change pas vraiment la vie sociale. À l'inverse, le retour à la bulle ou les réductions d'invités dans la sphère familiale ne trouveraient aucun soutien", explique dans La Libre Belgique, Olivier Luminet, professeur en psychologie à l'UCLouvain et membre du groupe. Le groupe d'expert a sondé près de 2.600 personnes les 15 et 16 novembre, juste avant le Codeco.Belga