...

Cependant, il est apparu que c'est de "'l'herbe' (du cannabis, ndlr) qui a poussé à la place du gazon", renchérit le service fédéral de contrôle des narcotiques dans un communiqué. Les agents de ce service ont alors dû "s'essayer à la profession d'horticulteurs", en déterrant près de 230 plants. Le service de lutte contre la drogue tente désormais de déterminer la région d'où provenait le terreau épandu avant le semis et si les semences de cannabis s'y trouvaient, ajoute cette même source. Les autorités n'excluent pas non plus que des amateurs moscovites aient profité du semis de ce gazon pour y ajouter du cannabis à des fins personnelles.