Le Fonds Dr. Daniël De Coninck veut ainsi encourager la collaboration entre acteurs de soins de première ligne, habitants et organisations actives dans le quartier (associations d'aidants proches, organisations bénévoles, associations locales, entrepreneurs (sociaux)). Les acteurs de première ligne, tels les associations de médecins généralistes, les organisations de soins à domicile, les réseaux régionaux de pharmacies ou encore les mutualités, sont souvent organisés à un autre niveau, qui n'est pas celui du quartier. Le Fonds Dr. Daniël De Coninck soutiendra aussi bien des projets existants que des nouvelles initiatives.

Le Fonds favorisera aussi l'utilisation d'outils technologiques, notamment des apps qui permettent de suivre les données médicales et d'accroître la qualité des soins.

Le Fonds Dr. Daniël De Coninck financera enfin deux chaires interuniversitaires, l'une en Fédération Wallonie-Bruxelles et l'autre en Flandre. Ces chaires doivent stimuler l'acquisition et le partage des connaissances sur les soins de première ligne en Belgique.