...

Au vu des différences de statut des membres du personnel qui travaillent pour les différents réseaux, les discussions s'annoncent complexes afin d'établir un cadre commun. "La fusion des réseaux est ce qu'il y a des plus compliqué mais ce n'est pas une première en Communauté germanophone puisque nous y sommes déjà parvenus dans le cadre de la haute école.Si les discussions engagées avec les syndicats ne sont pas simples, elles sont constructives et j'espère que l'on pourra aboutir à un accord avant la fin de la législature", a ajouté le ministre.Pour être adopté, le texte devra être approuvé par deux tiers des parlementaires.Belga