...

Les élus ont adopté ce texte par 223 voix contre 181, alors que la bataille fait rage sur la réforme phare de la présidence de M. Obama, à moins de huit mois des élections de novembre. La mesure républicaine élimine l'IPAB ("Independent Payment Advisory Board"), un groupe de 15 membres chargé de contrôler les coûts de la santé pour les personnes âgées bénéficiaires du Medicare (assurance santé pour les plus de 65 ans). "Le président et moi sommes d'accord sur ceci: l'actuel système de remboursement du Medicare ne fonctionne plus. Mais nous n'avons pas besoin d'un groupe de bureaucrates non-élus pour contrôler les coûts", a estimé jeudi le chef de la majorité républicaine Eric Cantor. De son côté, la chef de la minorité démocrate Nancy Pelosi a qualifié la manoeuvre républicaine de "stratagème cynique". "Les personnes âgées ne seront pas dupes". Cette abrogation n'a aucune chance d'être adoptée au Sénat où les démocrates sont majoritaires. Les républicains ont déjà fait voter l'abrogation de la réforme dans son ensemble en janvier 2011. Mais cette démarche a ensuite échoué au Sénat. Ce vote intervient à quelques jours d'un examen de la loi par la Cour suprême, qui devra déterminer si les mesures qu'elle contient sont constitutionnelles.