...

Les paquets de cigarettes neutres, l'augmentation des taxes sur les produits du tabac, la lutte contre la contrebande et la future interdiction totale de la publicité sont autant de mesures qui font remonter la Belgique dans le classement de la lutte contre le tabagisme. Les points du classement sont attribués en fonction des progrès accomplis dans huit domaines, à savoir: l'augmentation des prix, l'interdiction de fumer dans les lieux publics, les campagnes de prévention, les interdictions en matière de publicité, les avertissements inscrits sur les produits du tabac, l'aide au sevrage, la lutte contre la contrebande et celle contre l'ingérence des industriels du tabac. Le Royaume-Uni est, comme en 2016, classé premier, tandis que la France et l'Irlande complètent le podium. La Belgique est quant à elle 10e, ex-aequo avec l'Espagne, derrière la Hongrie et la Slovénie - toutes deux huitièmes - et devant la Roumanie. Un point d'amélioration possible, qui concerne d'ailleurs tous les pays examinés, est le budget pour la prévention en ce compris les campagnes, les programmes de prévention ou encore le matériel éducatif proposé. La recommandation de la Banque mondiale est d'y consacrer deux euros par habitant, ce que seule l'Islande applique avec 2,43 euros par tête en 2018. Très loin derrière, le Royaume-Uni n'a dépensé que l'équivalent de huit centimes d'euro par ressortissant. De son côté, la Belgique atteint seulement 28 centimes par personne.