...

Selon le chef du projet, Marc Nyssen, ingénieur et professeur d'informatique médicale à la VUB, l'ordonnance électronique pourrait être généralisée dans les trois années à venir.Pendant la période transitoire, la prescription papier restera le document légal mais elle sera dotée d'un code-barres supplémentaire, indiquant au prestataire de soins (kiné, pharmacien, infirmier) qu'il y a une prescription électronique jointe. Les conclusions doivent être transmises prochainement à l'Inami.