...

En raison de la charge de travail élevée du personnel médical, la question est restée simple, explique Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur générale de l'OMS. "Nous demandons aux médecins de noter combien de temps les patients sous traitement médicamenteux restent à l'hôpital".Dans le même temps, un test avec un vaccin a également commencé, a déclaré M. Tedros. "Plus de 200.000 cas ont été signalés à l'OMS et plus de 8.000 personnes ont perdu la vie", a-t-il dit, soulignant que plus de 80% des cas ont été recensés en Europe et dans le Pacifique occidental.Mais le patron de l'OMS a une fois de plus demandé à l'ensemble de la communauté internationale de se mobiliser, insistant sur le fait que "l'Afrique devrait se réveiller, mon continent devrait se réveiller".