La cargaison livrée par avion permet de couvrir 1.000 interventions post-traumatiques et 1.000 opérations chirurgicales.

L'OMS a déclaré qu'elle distribuerait les équipements médicaux aux différents hôpitaux du pays accueillant les patients de Beyrouth. Trois hôpitaux de la capitale ne sont plus fonctionnels et deux ont été partiellement endommagés par l'explosion.

"La légendaire résilience du peuple libanais a rarement été aussi rudement mise à l'épreuve", a déclaré l'OMS dans un communiqué, notant que l'accident chimique de mardi est venu s'ajouter aux troubles sociaux, à une crise économique, à la pandémie de Covid-19 et à la charge que représente pour le pays l'accueil de près de 900.000 réfugiés syriens.

La cargaison livrée par avion permet de couvrir 1.000 interventions post-traumatiques et 1.000 opérations chirurgicales. L'OMS a déclaré qu'elle distribuerait les équipements médicaux aux différents hôpitaux du pays accueillant les patients de Beyrouth. Trois hôpitaux de la capitale ne sont plus fonctionnels et deux ont été partiellement endommagés par l'explosion. "La légendaire résilience du peuple libanais a rarement été aussi rudement mise à l'épreuve", a déclaré l'OMS dans un communiqué, notant que l'accident chimique de mardi est venu s'ajouter aux troubles sociaux, à une crise économique, à la pandémie de Covid-19 et à la charge que représente pour le pays l'accueil de près de 900.000 réfugiés syriens.