...

Fin février, le service de maternité de l'AZ Groeninge avait lancé un projet pilote destiné à éviter les enlèvements de bébés. En accord avec leurs parents, des nourrissons ont été équipés de bracelets permettant de les localiser en temps réel. Un signal alertait les infirmières dès qu'un bébé quittait l'enceinte de l'hôpital.Selon l'établissement, la fiabilité du système est plus que satisfaisante. Mais le projet ne sera pas reconduit principalement à cause du faible risque d'enlèvement de nouveaux-nés. Ces 10 dernières années, seuls deux cas ont été répertoriés en Belgique et l'enfant a à chaque fois pu être retrouvé.Parallèlement, placer un bracelet électronique à chacun des 100.000 enfants naissant chaque année en Belgique s'avèrerait assez excessif. Surtout lorsqu'on sait que chaque bracelet vaut une vingtaine d'euros et que le prix du logiciel de géolocalisation peut s'élever à 10.000 euros.La technologie testée à Courtrai renferme cependant d'autres potentialités, par exemple pour les patients davantage à risque." Une telle technologie s'avère également intéressante pour assurer la sécurité de certains dispositifs médicaux ou d'appareils mobiles ", conclut l'hôpital.