L'AVC est causé par l'occlusion ou la rupture d'une artère au niveau du cerveau. Le sang ne peut plus circuler normalement, entraînant la mort de cellules cérébrales. Un accident vasculaire cérébral "doit être traité le plus vite possible pour éviter au maximum les séquelles", souligne Noémie Ligot, directrice de la clinique de neurologie vasculaire à l'hôpital Erasme. "Chaque minute compte dans le traitement de l'AVC."

Les institutions certifiées "Stroke Center" ("Centre AVC" en anglais) proposent tous les traitements disponibles, de la thrombolyse (dissolution du caillot) à la thrombectomie (extraction du caillot grâce à un cathéter) en passant par les gestes neurochirurgicaux urgents, ainsi qu'une prise en charge multidisciplinaire, de l'admission du patient à l'hôpital au suivi post-hospitalisation.