...

"C'est avec la plus grande satisfaction que nous apprenons que le sénateur Philippe Mahoux, co-auteur de la loi euthanasie, se propose donc de déposer des propositions de loi au Sénat", a indiqué la présidente de l'ADMD, Jacqueline Herremans, dans un communiqué.2012, année du 10e anniversaire de la loi sur l'euthanasie, se clôture donc de façon fort heureuse par la prise en compte des revendications formulées par l'ADMD, ajoute le texte. L'association s'interroge toutefois sur la "difficile question de l'application de la déclaration anticipée" aux patients atteints de maladie mentale dégénérative de type Alzheimer. Ces personnes doivent aujourd'hui, s'ils veulent bénéficier de l'euthanasie, anticiper leur demande tant qu'ils sont encore suffisamment conscients. Un débat doit certainement être organisé à ce sujet qui permettra d'évaluer les attitudes médicales à l'égard de ces situations et sans doute aussi de démontrer qu'il est possible dans le cadre de cette loi, d'accéder à des demandes de patient sur base de déclaration anticipée lorsque leur état peut être qualifié d'inconscience irréversible, a souligné Mme Herremans.Selon elle, le PS pointe également une grande lacune, à savoir la formation et l'information des médecins et du personnel soignant.Mme Herremans rappelle que depuis des années l'ADMD soutient les formations données dans le cadre du forum EOL - une initiative privée - et se dit prête à poursuivre cet effort, tout en réclamant que les pouvoirs publics "en assurent la pérennité".