...

Un des points litigieux concerne l'(in)disponibilité des médicaments dans la catégorie des produits les moins chers. Laurette Onkelinx a fait savoir que si aucun des médicaments les meilleurs marchés sélectionnés n'est disponible (si le grossiste ne peut les livrer du fait de l'épuisement des stocks), le pharmacien a le droit de délivrer de propre initiative un médicament qui n'est pas classé dans la catégorie des produits les moins chers. Le pharmacien doit toutefois le mentionner sur l'ordonnance. Le logiciel utilisé par les pharmaciens n'est toutefois pas prévu pour cette adaptation. C'est pourquoi le pharmacien délivrera dans ce cas un formulaire 30 en mentionnant la raison de son geste sur ce formulaire.