...

" Une rencontre avait déjà eu lieu avec Rudy Demotte et Monsieur Smeets, du cabinet de la ministre de la Santé Eliane Tillieux - et aussi patron de Santhea, les hôpitaux publics wallons ", relate Maître Anrys, secrétaire général de la Chambre syndicale Hainaut/Namur/Brabant wallon. " Ils s'étaient montrés rassurants, nous affirmant en substance :'on pensera à vous'. " Le syndicat a jugé utile, en piqûre de rappel, de se manifester à nouveau dans un courrier où les chambres Hainaut/Namur/Brabant wallon et Liège/Luxembourg réitèrent leur souhait d'être associées aux organes qui préparent le transfert des compétences (et de citer une 'commission de suivi' et des groupes de travail thématiques, dont un groupe de travail 'concertation'). Le syndicat rappelle comment il est associé, à l'établissement de la plupart des règlementations sur la santé et l'assurance-maladie, oeuvre activement en médico-mut, est consulté par la Santé publique... et ce, depuis des années. " Nous souhaiterions évidemment participer à la mise en place et au fonctionnement du nouveau système régional et communautaire dans les structures de concertation et d'accord que vous mettrez en place. " A ce propos, nous préconisons la transposition à l'échelon fédéré du modèle de concertation en vigueur au Fédéral ", résume Henry Anrys. Pas de commentaires à ce stade, au cabinet de la ministre Tillieux, sur les chances d'aboutissement de la requête, ni en général sur le sujet des transferts de compétences ou de moyens. " Nous suivons le mot d'ordre général du no comment en attendant le feu vert du Fédéral ", indique le porte-parole de la ministre.