L'absentéisme pour maladie en hausse de 33% en 10 ans

14/11/18 à 10:22 - Mise à jour à 10:21

L'absentéisme pour maladie a progressé de 33% en 10 ans, ressort-il mardi des chiffres d'Attentia. L'entreprise de services en ressources humaines, qui a interrogé 6.500 travailleurs sur écran parmi ses clients, pointe un manque de mouvement pour expliquer le phénomène.

L'absentéisme pour maladie en hausse de 33% en 10 ans

© © Wavebreak Media

L'absence temporaire touche, en moyenne, 8% des collaborateurs et se manifeste désormais dans chaque catégorie d'âge. Le nombre de malades de longue durée a lui augmenté de 49% en 10 ans.

Deux tiers des travailleurs sondés utilisant un écran ont souffert de problèmes physiques l'année dernière et trois quarts se sont plaints, au moins une fois par semaine, de problèmes visuels à l'issue de leur journée. Les principaux problèmes se situent au niveau du cou (33%), des lombaires (32%) et des épaules (25%).

Un peu plus de la moitié des collaborateurs (55%) constatent que leur capacité de concentration diminue, 38% signalent également un sentiment de stress, avec des symptômes tels qu'anxiété, troubles du sommeil et fatigue.

Les chiffres collectés indiquent que le Belge fait preuve d'un taux élevé d'implication (83%) et de plaisir au travail (81%), mais qu'il a par contre un grand besoin de récupération en matière de stress. Près d'un quart (23%) des sondés courent dès lors un risque accru de burn-out.

Pour conscientiser les entreprises et collaborateurs à l'importance d'un style de vie sain sur et en dehors du travail, Attentia a lancé un programme qui s'accompagne d'un plan d'action pour chaque travailleur.