Actuellement, la communication des résultats du suivi psychologique au sein de la population se fait depuis le cabinet du ministre fédéral de la Santé publique, Frank Vandenbroucke. Mais afin de veiller au bon déroulement de la campagne de vaccination, qui durera encore plusieurs mois, une représentation permanente de psychologues au sein de la task force vaccination est nécessaire, estime le psychologue de l'UGent Maarten Vansteenkiste, qui fait partie du groupe d'experts.

Le groupe d'experts "Psychologie et Covid-19" réunit 17 psychologues issus de diverses universités du pays. Ils analysent la motivation de la population à se conformer aux mesures et annoncent mercredi qu'ils vont commencer une nouvelle enquête qui permettra de connaître l'état de préparation de la population à la vaccination.

"Cette crise demande aussi un changement de comportement inédit (au sein de la population)", explique M. Vansteenkiste. "Nous devons changer notre comportement de manière durable." Il estime que la vaccination nécessitera une grande part de motivation de la part de la population.

Le dernier sondage indique qu'environ 73 % de la population souhaite être vaccinée, mais ce n'est pas un résultat définitif. "La question est de savoir comment maintenir cette motivation à un niveau élevé en permanence", souligne-t-il encore.

Le groupe d'experts estime qu'il est "évident" qu'un représentant du groupe devrait être inclus dans le groupe de la task force vaccination. "Aucun spécialiste du comportement ne fait partie de ce groupe de travail. C'est incompréhensible", concluent les experts.

D'après Belga

Actuellement, la communication des résultats du suivi psychologique au sein de la population se fait depuis le cabinet du ministre fédéral de la Santé publique, Frank Vandenbroucke. Mais afin de veiller au bon déroulement de la campagne de vaccination, qui durera encore plusieurs mois, une représentation permanente de psychologues au sein de la task force vaccination est nécessaire, estime le psychologue de l'UGent Maarten Vansteenkiste, qui fait partie du groupe d'experts. Le groupe d'experts "Psychologie et Covid-19" réunit 17 psychologues issus de diverses universités du pays. Ils analysent la motivation de la population à se conformer aux mesures et annoncent mercredi qu'ils vont commencer une nouvelle enquête qui permettra de connaître l'état de préparation de la population à la vaccination. "Cette crise demande aussi un changement de comportement inédit (au sein de la population)", explique M. Vansteenkiste. "Nous devons changer notre comportement de manière durable." Il estime que la vaccination nécessitera une grande part de motivation de la part de la population. Le dernier sondage indique qu'environ 73 % de la population souhaite être vaccinée, mais ce n'est pas un résultat définitif. "La question est de savoir comment maintenir cette motivation à un niveau élevé en permanence", souligne-t-il encore. Le groupe d'experts estime qu'il est "évident" qu'un représentant du groupe devrait être inclus dans le groupe de la task force vaccination. "Aucun spécialiste du comportement ne fait partie de ce groupe de travail. C'est incompréhensible", concluent les experts.D'après Belga