...

Les coûts de l'incapacité ont doublé en dix ans pour atteindre 1,7 milliard d'euros en 2015. La principale raison en est la forte augmentation du nombre de femmes sur le marché du travail ainsi que de l'augmentation de l'âge de la pension, selon les conclusions de Solidaris.Pour Solidaris, "il est grand temps de prendre en compte les études fiables sur le sujet au risque de voir nos dirigeants se lancer aveuglément dans des mesures politiques basées sur des fantasmes. De manière plus large, les citoyens ne peuvent pas subir indéfiniment le fléau de l'anxiété ambiante. Pour Solidaris, c'est un problème sociétal qu'il faut résoudre, dès maintenant, sur base de faits".Selon la Mutualité socialiste, on véhiculerait des idées fausses à ce sujet.Dans une étude récente, "L'incapacité de travail : briser les idées reçues !" (mars 2016), Solidaris croit pouvoir en infirmer quatre : Les dépenses d'incapacité de travail explosent car une part de plus en plus importante des travailleurs sont absents pour raison de maladie; Une grande partie des personnes en 'congé de maladie' sont en réalité parfaitement en état de travailler; Etre en congé de maladie, c'est confortable;les personnes en incapacité de travail ne font pas suffisamment d'efforts pour réintégrer leur emploi.