...

Dans une lettre adressée aux doyens des facultés de médecine des universités francophones, elle rappelle que la réglementation n'a pas été modifiée et que les doyens peuvent poursuivre la politique qu'ils ont appliquée ces dernières années. "Par conséquent, les doyens peuvent délivrer les attestations", souligne la ministre dans un communiqué.Selon Mme De Block (Open Vld), le gouvernement fédéral insiste sur le fait que les futurs dispensateurs de soins doivent recevoir une formation de qualité et acquérir l'expérience nécessaire pour être en mesure de prodiguer les meilleurs soins à leurs patients.La ministre de la Santé souligne dans ce courrier qu'elle souhaite continuer à travailler en vue d'une solution "durable" et "structurelle" au problème de la régulation et des quotas en matière d'offre médicale. Et ce, en accord avec les ministres compétents de la Santé et de l'Enseignement des entités fédérées, en collaboration avec les doyens et les étudiants.