...

"En cette période de pandémie, nous sommes tous confrontés à des situations plus ou moins difficiles à vivre: la perte d'un proche, l'inquiétude pour sa santé et celle de notre famille, des difficultés financières, l'incertitude quant à l'avenir et l'incompréhension", affirme l'UMons dans un communiqué. Épaulées par une équipe pluridisciplinaire, trois chercheuses de l'université ont décidé de mettre sur pied une plateforme permettant l'évaluation du niveau d'anxiété des participants/visiteurs et leur orientation vers une stratégie d'apaisement et de gestion du stress. Le dispositif est organisé en deux étapes: une évaluation du niveau de stress par un questionnaire spécifique et, ensuite, la proposition d'un programme adapté. La collecte des données réalisée par le biais des questionnaires devrait également permettre d'améliorer les connaissances scientifiques sur ce sujet. "Notre santé mentale et physique dépend du bon fonctionnement de notre cerveau. Dans les situations difficiles générant du stress et de l'incertitude, notre cerveau tente de s'adapter pour maintenir l'équilibre. Cet équilibre peut être perturbé et nous rendre plus fragiles, plus sensibles au développement de maladies. Il est important d'identifier les premiers signes et d'intervenir pour rétablir l'équilibre", ajoute l'UMons, qui souligne toutefois que le programme ne remplace pas un suivi psychologique spécialisé. Le site internet sera bientôt complété par une application mobile qui donnera accès à des modules de suivi destinés à l'étude des effets à long terme de la crise du coronavirus sur la santé mentale et physique.https://www.home-stress-home.com