...

Les médecins de Frank Van Den Bleeken, interné en prison depuis près de 30 ans pour plusieurs délits à caractère sexuel, ont " décidé de ne plus continuer la procédure d'euthanasie " prévue fin de semaine, a annoncé ce mardi le ministre de la Justice, Koen Geens.Frank Van Den Bleeken déplorait des conditions de détention inappropriées à ses troubles mentaux. En 2011, il avait demandé à cet égard de rejoindre un centre de soins aux Pays-Bas, sp?cialis? dans les longs séjours d'internement. À défaut seulement, il réclamait l'euthanasie. Revendication finalement approuvée par le SPF Justice en septembre dernier.Le ministre Geens (CD&V) n'a pas précisé les motifs qui ont amené les médecins à interrompre la procédure, faisant valoir le secret médical, et a décidé de transférer le détenu dans le centre de psychiatrie légale de Gand." L'objectif est tant celui d'une observation en vue du traitement adéquat que du développement d'un trajet adapté de soins. Dans ce dernier cadre, des contacts très récents et intenses avec le secr?taire d'Etat n?erlandais de la Justice offrent une claire perspective d'un transfert rapide vers un centre aux Pays Bas ", indique Koen Geens.