...

Dans cette catégorie d'âge, ce taux est passé de 760 cas par 100.000 habitants la semaine précédente à 449 cas lors de la semaine de vacances. "Les enfants de 5 à 14 ans constituent un groupe particulièrement actif dans la dissémination de la grippe. Pendant les vacances, ils restent plus à la maison et le virus circule moins, ce qui fait baisser le nombre de cas grippaux dans cette catégorie d'âge", explique Françoise Wuillaume, épidémiologiste à l'ISP.Les taux de consultations restent stables pour toutes les autres catégories d'âge, avec 525 consultations pour syndromes grippaux par 100.000 habitants (contre 550 une semaine plus tôt), ce qui est bien au-dessus du seuil épidémique (138 consultations par 100.000 habitants).L'ISP rappelle que se laver les mains régulièrement et se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir lors des éternuements sont des mesures de précautions essentielles pour se protéger de la grippe.