...

La hausse est cependant la plus forte en Wallonie (+ 51%), chez les ouvriers (+ 49%) et chez les travailleurs à partir de cinquante ans. "Les raisons sont diverses: à côté du vieillissement de la population active, les raisons possibles sont les conditions de travail, les problématiques de motivation, le stress et le burn-out et les affections physiques. Le coût pour la société est relativement élevé, car la maladie de plus d'un mois est en grande partie à charge de la sécurité sociale", note SD Worx. Avec un pourcentage de 2,44%, l'absentéisme de courte durée se situe au niveau des années antérieures. "Bien que l'on ne constate pas de hausse en 2011, le coût pour l'employeur reste important", souligne SD Worx. L'échantillon pour 2011 de l'étude de SD Worx se compose de 460.057 collaborateurs travaillant dans 15.242 organisations du secteur privé.