...

Maggie De Block a décidé de faire passer pour le personnel soignant, paramédical et assimilé, l'accès à la mesure de fin de carrière de 45 ans à 50 ans. Pour les autres catégories de personnel, la mesure est purement et simplement supprimée. Heureusement pour les personnes concernées, les droits acquis seront préservés. Une période de transition est prévue. Le Setca estime que cette remise en cause de ces accords sociaux, conclus depuis 2000 avec les gouvernements précédents, est une "déclaration de guerre de la part de la ministre." Le syndicat des employés, techniciens et cadres y voit une raison supplémentaire de participer à la manifestation des secteurs du non marchand ce 24 novembre. Il rappelle que cet avantage social - qui se traduit concrètement en jours de congé supplémentaires en fonction de l'ancienneté - "permet à la fois de donner de l'attractivité au secteur, de maintenir les travailleurs en fonction plus longtemps et de créer de l'embauche compensatoire."Dans sa note de réforme et rationalisation du secteur hospitalier, Maggie De Block défend sa mesure de suppression des avantages liés à la fin de carrière pour le personnel non soignant en soulignant que "dans d'autres secteurs professionnels, ces mêmes catégories de personnel ne bénéficient pas non plus de ces avantages de fin de carrière." L'impact budgétaire n'a pas encore été chiffré. Il est néanmoins qualifié de "considérable" par la ministre de la Santé publique.