Les vaccins disponibles étaient à ce jour répartis entre la Wallonie, Bruxelles, la Flandre et la communauté germanophone. Désormais un "stock fédéral de solidarité", est mis sur pied, dans lequel les régions pourront dès la semaine prochaine verser les excédents.

Les autres régions qui ont besoin de vaccins pourront de la sorte y puiser les doses nécessaires.

Belga

Les vaccins disponibles étaient à ce jour répartis entre la Wallonie, Bruxelles, la Flandre et la communauté germanophone. Désormais un "stock fédéral de solidarité", est mis sur pied, dans lequel les régions pourront dès la semaine prochaine verser les excédents. Les autres régions qui ont besoin de vaccins pourront de la sorte y puiser les doses nécessaires. Belga