Prolongeant sa réflexion, ce spécialiste invitait le jdM à s'intéresser également aux conditions d'exercice difficiles des médecins qui travaillent depuis de nombreuses années à l'hôpital et se retrouvent soumis à la pression des gestionnaires hospitaliers et à des mesures qui leurs sont imposées par les autorités : regroupement de services médicaux, constitution forcée des réseaux, augmentation du prélèvement sur les honoraires, suppression des suppléments, mobilité entre sites, charge administrative... Et de témoigner que des médecins décident parfois de réorienter leur carrière parce que le système hospitalier actuel ne leur convient plus. Ils se lancent dans l'expertise médicale pour les tribunaux ou le Fonds des accidents médicaux ou dans d'autres activités extra-hospitalières.

Les personnes dans ce cas peuvent, rappelons-le, aussi se tourner vers Médecins en difficulté, le service de support psychologique lancé par l'Ordre des médecins pour aider les médecins ayant des problèmes d'ordre psychosocial et prévenir d'éventuels problèmes. Ils peuvent aussi chercher un soutien auprès des représentants de leur Conseil médical. Nous leur proposons aussi de s'exprimer librement dans notre journal pour attirer l'attention sur les pressions exercées sur les médecins " seniors " au bout du rouleau.