...

Le CMG, qui fédère qui fédère les organisations francophones représentatives de la médecine générale, a décidé d'adresser une lettre ouverte à la Ministre. Son objectif ? Lui faire part de l'inquiétude engendrée par ces dysfonctionnements chez les professionnels de santé, de la démotivation et de la démobilisation qui frappent médecins et autres professionnels de santé, de la désorientation des patients face à tous ces changements. Le Collège de la médecine générale, soucieux et désireux d'une évolution positive d'un outil dont tous dépendent, demande donc une rencontre avec la Ministre de la Santé et la mise en place d'un moratoire sur les évolutions et les contraintes informatiques tant que le système n'a pas atteint une fiabilité de 99,9%.